Pour le bon déroulement du contrat d’apprentissage et une intégration efficace de l’apprenti(e) au sein de l’entreprise, l’employeur doit :

  • nommer un maître d’apprentissage pour encadrer l’apprenti(e),
  • fournir à l’apprenti(e) des missions en adéquation avec le diplôme préparé,
  • élaborer, avec l’équipe pédagogique du CFA, un parcours de formation en entreprise,
  • Compléter le carnet de liaison
  • participer aux entretiens bilan lors des visites entreprises avec le formateur et l'apprenti,
  • respecter le rythme de l’alternance,
  • participer au financement de la formation auprès du CFA, notamment par le biais de la taxe d’apprentissage.

Le maître d’apprentissage est le référent de l’apprenti(e) au sein de l’entreprise. Il est par conséquent l’interlocuteur privilégié du CFA en matière de pédagogie.

Le maître d’apprentissage accueille l’apprenti(e) dans le service et facilite son insertion en tant que salarié(e) à part entière.

Selon le code du travail, le maître d’apprentissage a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti(e) dans l’entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre préparé en liaison avec le Centre de Formation d’Apprentis.

La mission du maître d’apprentissage est formalisée par une lettre de mission établie par le maître d’apprentissage et son responsable direct. Elle permet de définir les contributions attendues, les objectifs à atteindre et les moyens mis à disposition pour assurer sa mission.

Le maître d’apprentissage doit répondre à l’un des critères suivants :

  • 2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine d’activité lié au diplôme préparé par le jeune ou
  • 1 an d’expérience professionnelle dans le domaine d’activité lié au domaine préparé par le jeune et être titulaire d’un diplôme de même niveau.

Remarque : les stages et les périodes de professionnalisation ou d’apprentissage ne sont pas pris en compte dans le décompte de la durée d’expérience requise.

Il/elle doit offrir toutes les garanties de moralité.

Chaque maître d’apprentissage peut encadrer deux apprenti(e)s et un redoublant.

Les maîtres d’apprentissage sont donc des acteurs clés du dispositif d’alternance.